Enfance en Suède (5)

Bon, finissons en donc avec cet ouvrage. Quatre personnages sont encore à présenter, deux le seront dans cet article. 

Commençons par le sportif de la bande:

Erik blomqvist. Pour celui ci, je ne trouve finalement pas grand chose à dire, sans compter qu'il existe beaucoup d'homonymes. Celui dont on parle dans le roman est en tous cas il me semble, un athlète Suèdois qui a participé aux jeux olympiques d'été de 1920 et 1924. Il a notament marqué par sa participation aux épreuves de javelot.

Viens ensuite un tout au genre de personnage:  

Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (5)Erik Axel Karlfeldt (de son vrai nom Eriksson) est un poête Suédois qui vécut entre 1864 et 1931. Originaire de Dalécarlie, il s'inspire beaucoup des arts traditionnels de cette région. Pour la situer, pitite carte ci-dessous.

Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (5)L'un des symboles les plus connus de la Dalécarlie est ce petit cheval rouge :

 Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (5)

A son image, les peintures traditionnelles de Dalécarlies sont naïves et colorées. Elles représentent souvent des scènes de la Bible.
En plus de ces influences, Karfeldt s'inspire également beaucoup de la nature et de ces légendes de petits peuples chères aux pays nordiques.
Il crée le personnage de Fridolin, qui en apparaissant dans plusieuyrs de ses oeuvres lui vaudra le surnom de "chantre de Fridolin". Les oeuvres où celui ci apparait resteront parmi  les plus connues. Membre de l'Académie Suèdoise et du comité Nobel, il sera lui même récompensé du prix Nobel de Littérature en 1931, à titre posthume alors qu'il l'avait refusé en 1918.



samedi 31 août 2013 16:16 , dans Brute de papier - tout chaud sorti des livres.


Enfance en Suède (4)

Pour la suite, liste des personnalités citées, accompagnée de leur présentation simplifiée...

Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (4)
Commençons par un romacier Danois, du nom d'Aksel Sandemose...
Né en 1899, mort en 1965. Il écrit d'abord en danois, puis, à partir des années 30 et de son installation en Norvège... En norvègien. Il aborde le plus souvent des sujets violents et sombres et peut user d'une satire grinçante et  utilise beaucoup la digression et l'anecdite dans ses roman.
Il s'inspire également de Freud et du roman américain, interroge le mal, en particulier dans sa forme involontaire : celui que l'on peut infliger par "manque d'imagination" ou étroitresse d'esprit...
Impliqué dans la résistance Norvégienne durant la guerre, il sera contraint de se réfugier en Suède, il retournera ensuite vivre dansla région d'Oslo, puis finira sa vie à Copenhague. Parmis ses livres édités en français, on peut citer Le marchant de goudron, chez Stock, ou Loup Garou chez Robert Laffont.

 
Description de l'image Barbara Stanwyck-publicity.jpg.Vient ensuite Barbara Stanwyck, le nom sonnait, peut être notamment parce que l'on sort ici des pays nordiques et que l'on avance dans le temps. La dame est en effet une actrice américaine qui vécut entre 1907 et 1990. Elle a joué dans de très nombreux films et plusieurs séries télévisées (cette précision que j'y met tout de même... ahem), bon, elle a aussi remporté le Golden Globe M
eilleure actrice dans un second rôle dans une série, une minisérie ou un téléfilm : Pour son rôle de Mary Carson Les oiseaux se cachent pour mourir. Elle a également été nommée quatre fois aux Oscars comme Meilleure actrice entre 1937 et 1948, pour des films comme : "Assurance sur la mort", ou "Raccrochez c'est une erreur".


Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (4)
Et voici venir : Carl Larsson. Où l'on est de reour dans les pays du Nord. Celui ci est Suèdois.Peintre, il a vécut entre 1953 et 1919. Il travaille essentiellement à l'aquarelle, et son oeuvre s'inspire beaucoup, notamment sur sa pèriode tardive, des scènes de la vie quotidienne. Entre 1881 et 1991 il vit en France, quelques temps à Paris, puis dans une colonie d'artistes scandinaves basée à Grez-sur-Loing en Seine et Marne, où il rencontre sa femme, qu'il peindra à de nombreuses reprises. Ils auront huits enfants et retourneront ensuite vivre en Suède.
Quelques expemples de ses oeuvres :


Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (4)      Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (4)

Aller, ça ira pour aujourd'hui, je vous garde les trois dernières personnalités pour le prochain article. Encore deux et nous pourrons passer au livre suivant ! 

mercredi 21 août 2013 16:53 , dans Brute de papier - tout chaud sorti des livres.


Enfance en Suède (3)

J'espère m'être fait un peu pardonner de vous avoir laissé en plan au milieu de mon blabla sur Karl Kraus. Je travaille trop lentement et je me perds. Passée à présent à Cartographie des nuages, dont est tiré Cloud Atlas donc, ma liste de recherche liée à Enfance en Suède me retient en arrière, je suis frustrée ! Mais j'irais au bout, au prix d'une sélection peut être.

Nous en étions donc à Kokoschka.

Cet homme là, Oskar de son prénom, est donc un contemporain de Karl Kraus, ses dates : 1886-1980. Peintre donc, on s'en serait douté, mais aussi écrivain.
Il à écrit du théâtre, de la poésie, des essais, des articles et même une autobiographie...
Du coté, disons graphique, il a travaillé à la peinture à l'huile, fait de la lithographie, et traité des thèmes divers : portrait, paysage, sujets mythologiques et fantasmagoriques, le tout sous l'angle expressionniste. Klimt à notamment été l'un de ses professeurs°. 
Enrolé en 1918, il sera blessé à la guerre et vivra un temps en Allemagne. Il finira sa vie en Suisse à Villeneuve. Sa femme a créé une fondation à son nom, toujours active aujourd'hui :

 http://www.oskar-kokoschka.ch/home-fr.html 

Pour terminer... quelques tableaux :

Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (3)   
                                   Florence : Vue de la tour Manielli

 Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (3)
Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (3)






                               

                              La fiancée du vent



 autoportrait

The red egg by Oskar Kokoschka                                                                       L'oeuf rouge


°(Celui ci est également Autrichien , né en 1862 et mort en 1918, il fait partie du mouvement symboliste, pour le dire. 
Peut être creuserais je la question des divers mouvements un peu plus tard...)

lundi 19 août 2013 11:45 , dans Brute de papier - tout chaud sorti des livres.


Cadeau !

Petit cadeau pour ceux qui apprécieront, parce qu'il y a là les deux qui m'ont le plus marqué ces deux dernières années, et antèrieurement d'ailleurs, et que le rassemblement fait plaisir, surtout quand on n'a pas pu aller aux Utopiales l'année dernière...

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4467785

Et un autre, parce que Damasio, je n'en au pas parlé ici.

http://mushin.fr/les-chrones-dapres-alain-damasio/

Et un double merci à la source ;)

samedi 17 août 2013 23:30 , dans Zoom sans papier - Creuser sans les livres.


Enfance en Suède (2)

Dans la séries, petites notions piochées, je vous présente Karl Kraus, Kokoschka, et même et surtout : Karl Kraus peint par Kokoschka...

Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (2)  
Alors Karl Kraus ça sonne à l'oreille, mais pour aller plus loin... ( comme d'habitude je parle pour moi, bien sûr !)
Il s'agit donc, d'un auteur autrichien né à Jičín ( pour situer, trouvez moi donc ça sur la carte qui suit. Oui c'est la République Tchèque aujourd'hui, mais les frontières ont quelque peu gigoté dans ce coin là n'est ce pas, encore un sujet qu'il serait bénéfique d'aller voir de plus près.) L'homme est finalement mort à Viennes, ville qui cette fois pose moins de problème. Oh puis aller une petite carte, j'e me sens d'humeur carte....

Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (2)
Voilà, j'arrête Blog de paamuna : Paamuna remplit sa tête... un peu., Enfance en Suède (2) .

Maintenant que nous le situons dans l'espace, situons le donc dans le temps : 1874-1936 : Il est donc à la fin de sa vie pendant la période du récit (debut des années 30 pour l'enfance de Jan Myrdal).
Quant à le situer seulement entre ces frontières il s'agit bien sûr de nuancer puisque son influence a été internationale. L'oeuvre est d'ailleurs un peu dense et complexe bien sûr, pour être décrite ou expliquer dans mon tout petit blog. Reste à savoir que cet homme là était à la fois un Littéraire, un journaliste, un essayiste et un homme engagé utilisant à plaisir et en particulier la satire. 
Ca c'est pour la forme. Pour le fond :
Outre des prises de positions purement littéraires et notamment une nette aversion pour l'avant-garde de l'époque à Vienne qu'il estime en somme prétentieuse et sans talent, il s'exprime également contre le sionisme.
Il le considère en effet comme ayant
 pour effet commun avec l'antisémitisme la séparation entre les juifs et les autres populations.  Il sera beaucoup critiqué pour ses prises de positions pour l'assimilation juive, que certains voient comme une forme de soumission à l'antisémitisme.
Juif lui même, il finit par se déclarer sans confession en 1899.

Comme journaliste et pamphlétiste, il critiquera en particulier le monde intellectuel et bourgeois Viennois, relevant les corruptions, hypocrisies, injustices et censures et les dénonçants dans son journal "Die Fackel", "la Torche" qu'il rédigera quasi seul pendant plusieurs années. 
Sa virulence ne l'empêchera pas de se battre contre la calomnie, et l'intrusion de la presse dans la vie privée des individus. Pendant la guerre, réformé, il continue ses critiques contre la presse, qu'il trouve notamment trop belliciste. 

Bon, ma lecture est terminée depuis longtemps, aussi, j'abrègerai sur le cas de Karl Kraus en espèrant vous avoir un peu éclairé tout de même, et histoire de publier quand même, je vais remettre celui de Kokoschka au prochain article. 

mercredi 14 août 2013 12:02 , dans Brute de papier - tout chaud sorti des livres.


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à paamuna

Vous devez être connecté pour ajouter paamuna à vos amis

 
Créer un blog